N°1 de l'hygiène, de l'entretien et de la sécurité en entreprise
(0,125€ht/min)
Devis
1
Reprenez vos achats là où vous vous étiez arrêté.
spinner
comment-choisir-son-tapis
Blog

Comment choisir un tapis ?

Loin d'être un simple paillasson, le tapis d'entrée ou d'accueil est l’une des premières choses visibles au moment d'entrer dans vos locaux, et peut refléter l’image de votre entreprise. Bien plus qu’un élément décoratif, le tapis réchauffe l’atmosphère et sert de « coupe froid » entre l’extérieur et l’intérieur. Il joue un rôle essentiel contre les salissures venues de l'extérieur, car 80% de la saleté est introduite dans les bâtiments par les chaussures. Découvrez les critères à prendre en compte pour savoir comment choisir un tapis…

Quelques critères importants autour du choix du tapis

  • Quel usage ?
  • Quel trafic ?
  • Quelle matière ?
  • Quelles dimensions ?
  • Personnalisable ?
  • Entretien facile ?

Quels tapis pour quel usage ?

Les tapis d'entrée

Les tapis grattants : ces tapis d’entrée sont généralement utilisés en extérieur. Ils sont dotés d’une structure en relief qui facilite le grattage des saletés lourdes et collantes sur les semelles des chaussures, comme la boue, la neige, les salissures industrielles.

Les tapis grattants absorbants : ces tapis d’accueil sont utilisés en extérieur sous abri ou en intérieur (les entrées, les halls). Généralement en polypropylène, ils sont pourvus d'un revêtement antidérapant et garantissent une excellente stabilité. Ils assurent un processus de nettoyage efficace par une double action grattante et absorbante.

Les tapis absorbants : ces tapis d’entrée sont toujours utilisés en intérieur. Ils se caractérisent par leur fort pouvoir absorbant jusqu’à 8 L/m². Ils finalisent le séchage des semelles de chaussures. On peut facilement les installer dans les zones de piétement.

Les tapis couloirs et zones de passage

Les tapis couloirs ont les mêmes propriétés que les tapis d’entrée. Ils permettent de créer un chemin à suivre ou de décorer un espace de travail. Il s’agit de tapis d’intérieur conçu pour un trafic important, ils sont généralement vendus au mètre linéaire.

Les tapis personnalisés

Des logos simples au plus complexes. Marquage définitif et indélébile. Bernard vous propose de personnaliser votre tapis d’entrée. Ces tapis personnalisés ont une résistance aux lavages répétés, un entretien facile, lavable en machine à 30°C. Convient à l’accès des personnes à mobilité réduite. Jusqu’à 40 couleurs disponibles. Consultez-nous pour plus d’informations.

Coup de cœur Bernard – Tapis absorbant spécial trafic important

Le trafic (nombre de passages)

Tout comme le choix de l’emplacement, l’intensité du trafic est un élément important pour savoir comment choisir son tapis. Plus le nombre de passages sur le tapis est élevé, plus il doit être résistant.

Quel tapis choisir en fonction du trafic journalier ?

  • Trafic moyen : jusqu’à 250 passages par jour
  • Trafic important : de 250 à 1000 passages par jour
  • Trafic intense : plus de 1000 passages par jour

Les tapis les plus résistants, spécialement destinés aux trafics les plus soutenus sont souvent plus chers que leurs homologues de moindre qualité. Une signalétique spécifique doit figurer dans la description du produit afin de permettre un choix de tapis sans ambiguïté.

Les dimensions des tapis et les trois zones d’entrée

Afin d’enlever la majorité des salissures et d’absorber l’humidité présente sur les semelles des chaussures, il faut que chaque pied entre en contact avec le tapis au moins trois fois. Il est recommandé d’installer un ou plusieurs tapis totalisant une longueur d’au moins 4,5 mètres. Si vous ne disposez pas d’une telle longueur dans le hall d’entrée de vos locaux, vous pouvez les répartir sur trois zones différentes : l’extérieur, l’intérieur et les zones de piétinement.

Zone 1 : à l'extérieur

Installez des tapis grattants, de préférence en caoutchouc résistant aux intempéries et aux variations de températures. Ces tapis d’entrée doivent assurer le décollement par frottement des salissures les plus grossières comme la boue, la neige, le gravier… jusqu’à 40% de la saleté et de l’humidité seront ainsi enlevés.

Zone 2 : à l'intérieur

Installez des tapis à la fois grattants et absorbants dans les halls et les entrées. Ces tapis permettent d’éviter la formation de flaques d’eau, traces de pas, mauvaises odeurs… Les textiles choisis doivent être résistants au frottement et à l’abrasion mais également faciles d’entretien. Ils permettent d’éliminer 30% supplémentaires de saleté et d’humidité.

Zone 3 : zones de piétinement

Optez pour des tapis absorbants devant les comptoirs d’accueil, les fontaines à eau ou les machines à café par exemple. Ces tapis ont un très bon pouvoir d’absorption des micropoussières, on limite ainsi la dispersion des poussières en intérieur. Ils permettent également de terminer le processus de séchage des chaussures. Ces tapis doivent être très résistants aux frottements et faciles à entretenir. À ce stade, quasiment toutes les saletés et l’humidité auront été ôtées des chaussures.

Les matières antisalissure et la semelle antidérapante

Définir comment choisir un tapis est étroitement lié à la matière du tapis, et à la zone dans laquelle on souhaite le positionner. Voici les différentes matières et leurs caractéristiques :

  • Le tapis en caoutchouc : isolant, hygiénique, facile d’entretien, il diminue les risques de contamination tout en apportant une bonne isolation thermique. Parfait pour un usage en extérieur, il est adapté aux écarts de températures. Il est résistant et antidérapant.
  • Le tapis caillebotis : conçu pour retenir les grosses salissures, il résiste au gel et à l’abrasion. Parfait pour un usage extérieur mais aussi sur les sols humides et glissants.
  • Le tapis en fibre polypropylène : bon rapport qualité / prix. Résiste très bien aux taches et à l’humidité. Facile d’entretien. Usage en intérieur.
  • Le tapis en fibre polyamide : une fibre absorbante qui ne s’écrase pas lors de passages intenses. Usage en intérieur.
  • Le tapis brosse coco : très absorbant, composé de fibres naturelles de coco montées sur une semelle en PVC. Facile d’entretien. Usage en intérieur.

L'autre aspect important dans la conception d'un tapis est son adhérence au sol. Elle doit offrir un confort d'utilisation optimale. Il existe deux types de semelles antidérapantes :

  • Semelle en PVC : souple et très adhérente.
  • Semelle en caoutchouc : antidérapante et résistante aux différences de températures.

Tapis et normes anti-feu

La nouvelle réglementation française en matière de réaction au feu des revêtements de sol impose aux industriels de faire évoluer les performances de leurs produits selon le nouveau système des Euroclasses, dès que le marquages CE du produit est entré en vigueur. Les normes suivantes permettent d’évaluer tout type de produits y compris les tapis d’entrée :

  • Non feu M0 : incombustible
  • Non feu M1 : combustible, ininflammable
  • Non feu M2 : combustible, difficilement inflammable
  • Non feu M3 : combustible, moyennement inflammable
  • Non feu M4 : combustible, facilement inflammable

Comment entretenir son tapis ?

Situé dans un lieu de passage, en intérieur ou en extérieur, le tapis d’entrée est exposée à tous types de salissures, de tâches et de dépôt de matières diverses. Leur entretien varie en fonction de la matière dont ils sont faits et de leur configuration.

Tapis 100% polyamide ou polypropylène

Pour que ce type de tapis d’entrée continue de retenir la poussière et d’absorber l’humidité efficacement, il doit être nettoyé régulièrement avec un aspirateur puissant qui agit au cœur de la matière. Pour une augmentation de la durée de vie du tapis, il est recommandé de le laver en machine deux fois par an à 30°C.

Pliez le tapis dans le sens de la longueur en 3 ou 4, les fibres vers l’extérieur. Positionnez ensuite le tapis en accordéon dans la machine à laver. Si le tapis ne passe pas dans une machine à laver classique, nettoyez-le dans les machines de laverie automatique. Le séchage du tapis se fait généralement à l’air libre. Pour les tapis de très grands formats, un nettoyeur vapeur est très efficace. Fonctionnement à l’eau chaude mélangée à un produit spécifique.

Tapis en fibre de coco

Le nettoyage des tapis coco se fait à l’aspirateur. Ne pas utiliser d’eau. Il est recommandé d’utiliser des shampooings secs avec de la poudre type terre de Sommières ou bicarbonate de soude. Laisser pénétrer le produit dans la fibre plusieurs heures puis aspirer soigneusement. Le bicarbonate a également une action désodorisante.

Tapis en caoutchouc, en polyester ou en PVC extrudé

Ces tapis, souvent placés en extérieur dans les zones d'entrée se nettoient facilement au jet d’eau avec un appareil haute pression, pour dissoudre les dépôts. Des nettoyants spécifiques à base d’eau permettent d’ôter la graisse.

© Bernard | 11 octobre 2021

Nos promotions du moment

Nos promotions du moment

Ce contenu didactique vous est proposé à titre informatif et n'engage en rien la responsabilité de Bernard.