N°1 de l'hygiène, de l'entretien et de la sécurité en entreprise
(0,125€ht/min)
Devis
0
Reprenez vos achats là où vous vous étiez arrêté.
spinner
Comment passer le balai efficacement ?
Blog

Comment passer le balai efficacement (et rapidement)?

Maintenir une propreté optimale au sein des locaux professionnels, quelle que soit l’activité, c’est essentiel. À commencer par le balayage des sols, étape incontournable de toute session de nettoyage. Mais pas besoin d’y passer des journées entières pour autant : il suffit de savoir s’y prendre ! Bernard vous livre « le » secret pour passer le balai efficacement et rapidement : il faut commencer par choisir son accessoire (et sa technique) avec soin.

Passer le balai efficacement, c’est d’abord choisir le bon accessoire

C’est simple : la qualité et la rapidité du balayage des sols dépendent en grande partie de la bonne concordance entre l’outil et la surface à dépoussiérer. S’il est possible de passer le balai de nombreuses façons, aucune d’entre elles ne sera efficace si vous n’avez pas en main le bon accessoire, adapté à votre besoin spécifique. C’est pourquoi il est essentiel de bien choisir son balai parmi la pléthore de possibilités offertes dans le cadre d’un nettoyage professionnel. À savoir : celui qui convient au type de sol à nettoyer.

Coup de coeur Bernard - Balai coco pour balayer efficacement
  • Pour les intérieurs. À l’intérieur des locaux, les surfaces à dépoussiérer sont souvent délicates. Au-delà du balai coco qui s’adapte à tous les sols grâce à sa polyvalence, vous pouvez opter pour un balai demi-tête en soie ou en nylon, idéal pour les parquets et les carrelages parce qu’il ne laisse pas de traces. Pour les moquettes et les tapis, le balai caoutchouc fait parfaitement l’affaire : on le retrouve dans tous les salons de coiffure parce qu’il garde les poils et les cheveux sans lever la poussière. Enfin, le balai à franges est une bonne alternative.
  • Pour les extérieurs. Les surfaces extérieures sont généralement plus dures et rugueuses. Pour y passer le balai efficacement, il faut pouvoir compter sur un accessoire bien adapté : balai chiendent à poils courts et durs (pour nettoyer en profondeur), balai cantonnier à brosse rigide (pour les sessions de balayage intensif), ou encore balai paille de riz (pour le nettoyage des déchets végétaux).

Passer le balai efficacement, c’est aussi tenir compte de la surface à dépoussiérer

Le type de sol n’est pas seul concerné par le choix du bon balai : il faut aussi considérer la surface à dépoussiérer. Ce n’est pas la même chose de passer le balai dans une pièce de 20 m2 et dans une salle de 2 000 m2. Ce qui joue, ici, c’est la largeur de la tête du balai : plus elle est importante, moins il faut de temps pour balayer. À ce titre, le balai coco propose des largeurs allant jusqu’à 100 cm, et le balai à franges des brosses qui peuvent atteindre 130 ou 160 cm.

Privilégier la technique du balayage humide pour gagner en efficacité

Nous le disions plus haut : il y a de nombreuses façons de passer le balai, certaines plus efficientes que d’autres. Parmi celles-ci, le balayage humide tend à être de plus en plus utilisé par les professionnels du nettoyage en raison de son efficacité et de sa rapidité.

En effet, cette technique permet d’éliminer 90% des poussières sur les surfaces de la plupart des environnements de travail (bureaux, locaux administratifs, lieux fréquentés par le public, établissements d’hôtellerie ou de restauration, hôpitaux, etc.). Il suffit pour cela de se munir d’un balai à franges ou d’un balai trapèze, d’entourer la tête d’une gaze imprégnée de produit d’entretien (nettoyant ou désinfectant), et de passer le balai en suivant l’une des deux techniques privilégiées (« au poussé » ou « à la godille »).

La technique du balayage humide permet de passer le balai avec une efficacité redoublée par rapport à des méthodes plus traditionnelles. Mais attention : elle s’applique exclusivement à des sols lisses et dénués de déchets imposants.

© Bernard | 18 janvier 2021

Ce contenu didactique vous est proposé à titre informatif et n'engage en rien la responsabilité de Bernard.