spinner
Nettoyage bureau
Blog

Le guide complet du nettoyage des bureaux à l'usage des professionnels

La propreté des locaux professionnels est à la fois une question d'hygiène et d'image de marque. D'une part, les entreprises sont dans l'obligation de répondre à des exigences d'hygiène et, dans certains secteurs comme l'alimentaire ou la santé, de se mettre en conformité avec les normes en vigueur. D'autre part, elles tiennent à montrer qu'elles se soucient du bien-être de leurs employés comme des clients et des visiteurs. C'est pourquoi le nettoyage des bureaux ne doit jamais être laissé au hasard, et s'inscrire dans un processus organisé qui va bien au-delà du simple coup de plumeau et du classique vidage des poubelles. Matériel nécessaire, opérations à effectuer, précautions à prendre… Bernard vous livre un guide complet pour nettoyer des locaux professionnels.

Le matériel indispensable pour un nettoyage des bureaux efficace

Impossible de procéder au nettoyage des bureaux sans avoir le matériel adéquat à disposition. Il s'agit de prévoir à la fois les équipements nécessaires et les produits incontournables. À savoir :

  • Un balai adapté au type de surface à nettoyer : coco, demi-tête, cantonnier, chiendent, paille de riz, à frange, en caoutchouc, trapèze (avec gaze) pour du balayage humide, etc.
  • Un balai serpillière avec essoreuse, adapté à la taille des locaux et à leur encombrement : balai à frange ou à tête plate, avec bac simple ou double, etc.
  • Un chariot de ménage avec tout le nécessaire (éponges, lavettes, papier essuie-tout, mono-brosse, raclette, mouilleur, grattoir, etc.).
  • Un aspirateur professionnel.
  • Les produits de nettoyage : solutions nettoyantes ou détergentes (multi-surfaces, sols, sanitaires, cuisine, mobilier, vitres…) et désinfectantes (fongicide, bactéricides…). À noter que les produits d'entretien naturels sont à privilégier (vinaigre blanc, bicarbonate de soude…) pour un nettoyage plus sain, mais tout aussi efficace.
  • Les accessoires adéquats : blouse, gants de ménage, chaussures adaptées.

Armé du bon matériel, il ne reste plus qu'à passer aux choses sérieuses : le processus concret de nettoyage.

Nettoyant multi-usage Le Vrai pour le nettoyage des bureaux

Les opérations à effectuer pour un bon nettoyage des bureaux

Pour être efficace (et surtout complet), le processus de nettoyage des bureaux se doit d'être organisé et méthodique. Dans ce but, les agents d'entretien ont pour consigne d'effectuer un certain nombre d'opérations.
Quelles sont-elles ?

  • Le nettoyage des surfaces. Les sols doivent être dépoussiérés, lavés, séchés et parfois lustrés. Il ne faut surtout pas oublier les surfaces vitrées qui, quand elles sont sales, ne laissent aucune place au doute !
  • Le vidage des poubelles. Un grand classique du nettoyage des bureaux, avec remplacement des sacs obligatoire.
  • Le dépoussiérage et l'époussetage du mobilier et des équipements. La poussière ne survit pas qu'au sol : elle est partout sur les meubles, dans les rayonnages, sur les plans de travail, dans les interstices des radiateurs et des conduits d'aération, sur les écrans d'ordinateur et les claviers… Il faut la poursuivre dans ses retranchements et s'en débarrasser en totalité.
  • Le nettoyage des sanitaires. C'est l'un des gros morceaux du nettoyage des bureaux, car l'hygiène des WC doit être irréprochable. Il s'agit de nettoyer, mais aussi de désinfecter et de recharger les distributeurs de savon, de papier toilette et/ou d'essuie-mains.
  • Le nettoyage/dégraissage des surfaces en contact avec les mains. 90 % des infections sont transmises par les mains, celles-ci étant de véritables nids à bactéries (environ 150 espèces de germes y résident). Le nettoyage des surfaces tactiles - poignées de portes et de fenêtres, boutons d'ascenseur, rambardes d'escaliers, combinés téléphoniques, etc. - garantit donc une hygiène optimale.
  • L'aération des locaux. Renouveler l'air intérieur dans les différentes pièces (en ouvrant les fenêtres ou en faisant fonctionner la ventilation) permet d'évacuer les mauvaises odeurs, de baisser le taux d'humidité, et d'assainir l'atmosphère. Dans certains cas de figure, il peut être nécessaire de recourir à des techniques plus poussées (fumigation, pulvérisation, nébulisation).

Ces opérations visant au nettoyage des bureaux sont les principales. D'autres peuvent venir s'y ajouter en fonction des besoins spécifiques à l'entreprise, par exemple : le cirage des sols ou des meubles en bois, le traitement du cuir des fauteuils, le nettoyage de revêtements particuliers (plastiques ou parquets stratifiés), etc.

Les précautions à prendre

Le nettoyage des bureaux est un processus global qui concerne l'ensemble des locaux et des surfaces. Toutefois, il est parfois nécessaire de prendre des précautions particulières pour l'entretien de certaines pièces ou d'équipements spécifiques. Quelques exemples :

  • L'entretien des parties communes. Dans le cadre d'un nettoyage des bureaux complet, l'agent d'entretien peut être amené à travailler en contact avec le personnel ou la clientèle. Ce contexte conduit à faire preuve d'un comportement irréprochable qui tient compte des risques afférents à la circulation des personnes, comme par exemple l'installation d'un panneau d'avertissement en cas de sol humide.
  • Les postes de travail. Les bureaux des employés doivent faire l'objet d'un soin tout particulier dans le cadre des opérations de dépoussiérage et de nettoyage. D'abord pour ne pas déranger ou abîmer des documents ou des affaires personnelles, quitte à les remettre en place s'il est impératif de les déplacer. Ensuite pour utiliser les produits adaptés au mobilier concerné (bois, plastique). Enfin pour protéger les outils informatiques (ordinateurs, claviers, souris, imprimantes, scanners, etc.), qu'il ne faut pas nettoyer avec n'importe quels produits : par exemple, il est indispensable de toujours pulvériser la solution d'entretien sur un chiffon doux avant de passer ce dernier sur un écran d'ordinateur, et d'utiliser un produit adapté s'il est équipé d'une couche de protection pour les yeux.
  • Les sanitaires. Les toilettes doivent faire l'objet d'une attention particulière dans le cadre du nettoyage des bureaux. Sachant qu'un individu s'y rend 4 à 7 fois par jour en moyenne, il est inévitable que les sanitaires représentent un risque hygiénique important dans les entreprises. Il est donc nécessaire non seulement d'utiliser les produits adaptés (nettoyants, désinfectants, détartrants, gels, blocs et pastilles), mais aussi d'adopter les bons gestes pour un nettoyage optimal et complet (cuvette, lunette, abattant, réservoir, contours, piètement, bouton de la chasse d'eau, sans oublier les poignées de portes). Notez que les produits 100% naturels comme le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude sont particulièrement bien adaptés à l'entretien des sanitaires, y compris pour enlever le tartre et pour désinfecter.

Vous disposez désormais de toutes les clés pour un nettoyage des bureaux complet et efficace !

© Bernard | 21 juillet 2020

Nos promotions du moment

Nos promotions du moment

Ce contenu didactique vous est proposé à titre informatif et n'engage en rien la responsabilité de Bernard.