N°1 de l'hygiène, de l'entretien et de la sécurité en entreprise
Devis
1
Reprenez vos achats là où vous vous étiez arrêté.
spinner
Détergents virucides et bactéricides
Blog

Virucide et bactéricide : quelle solution de désinfection pour quelle efficacité ?

Obligatoire dans certains secteurs d’activité (comme l’alimentaire), souhaitable dans tous les autres, la désinfection vient en complément du nettoyage des locaux professionnels. Cette opération permet de garantir une hygiène sans faille en enrayant la prolifération des microbes, et ainsi d’assurer la protection des collaborateurs, des clients et/ou du public. Toute la question est de savoir quel produit utiliser – bactéricide ou virucide, dans la grande majorité des cas – et comment choisir le produit réellement efficace en fonction du type de micro-organisme à combattre et de l’utilisation souhaitée. Après avoir posé la définition d’un virucide et d’un bactéricide, nous vous présenterons un cas pratique d’utilisation d’un produit désinfectant.

Désinfectant, bactéricide, virucide : définition des termes

Avant d’expliciter la définition de virucide et de bactéricide, il faut préciser que ces deux types de produits partagent un but commun : ils servent à désinfecter. La désinfection est l’opération visant à détruire les micro-organismes (qu’ils soient visibles ou invisibles à l’œil nu) sur les mains, les surfaces, les objets ou les cultures. Un produit désinfectant est donc une solution permettant de lutter contre la prolifération des microbes, chacune d’elle affichant des propriétés spécifiques en fonction du micro-organisme ciblé.

 Coup de cœur - Lingettes virucides Bernard

Ainsi, la définition d’un virucide est plus claire : il s’agit d’une solution conçue pour éliminer les virus, responsables de maladies (comme la grippe ou la Covid-19). Un bactéricide vise à détruire les bactéries, agents pathogènes responsables des infections. Ce ne sont pas les seuls produits de désinfection : un fongicide s’attaque aux champignons, un levuricide aux levures, et un sporicide aux spores bactériennes (plus résistantes). Jetez un œil à notre article dédié pour en savoir plus sur les désinfectants.

Produit virucide ou bactéricide ?

Dans les locaux professionnels et les espaces commerciaux, les bactéries et les virus sont les principaux ennemis à combattre. Pour les éliminer, il faut s’assurer d’utiliser des produits d’entretien adaptés. À ce titre, si l’univers de la restauration fait l’objet de protocoles spécifiques, tous les secteurs d’activité sont concernés, en particulier lorsque les locaux sont des lieux de passage ou qu’ils sont prévus pour accueillir du public, ou lorsqu’il s’agit de milieux exposés aux maladies (hôpitaux, cliniques, maisons médicalisées, etc.).

L’efficacité des produits désinfectants est déterminée par des normes. Par exemple : la norme EN 1040 pour un bactéricide, et la norme EN 14476 pour un virucide. Elles permettent de comparer l’efficacité des solutions désinfectantes et de prédire leur action sur les micro-organismes dans des conditions d’utilisation particulières, avec un seuil d’élimination des microbes à respecter (99,999 %).

Il faut savoir également qu’un produit peut avoir plusieurs propriétés. C’est le cas de la Javel qui est à la fois un bactéricide et un virucide, mais aussi un fongicide et un sporicide. L’efficience de l’action contre l’un ou l’autre de ces micro-organismes dépend de la concentration du produit (quantité et volume d’eau) et du temps de contact (la durée nécessaire pour que la réaction chimique ait lieu).

Un cas pratique : lutter contre les coronavirus avec un aérosol, un flacon de liquide ou des lingettes virucides

Prenons un exemple pratique d’utilisation d’un produit désinfectant, dans le cadre de la lutte contre un microbe que vous connaissez bien : le coronavirus (SARS-CoV-19). Puisqu’il s’agit d’un virus, il est indispensable d’utiliser, pour réduire les risques de contamination au sein des locaux professionnels, un produit virucide respectueux de la norme EN 14476. Dans ce cas précis, un bactéricide n’aura aucun effet. Pour autant, il est toujours possible de recourir à un produit désinfectant qui est à la fois efficace contre les virus et les bactéries, à l’image de la Javel.

La lutte contre le coronavirus suppose de désinfecter trois grands types de surfaces : les mains, le mobilier et les objets usuels. Pour ce faire, on peut utiliser différents conditionnements :

  • Un aérosol virucide pour les meubles et les objets usuels (poignées de portes, boutons d’ascenseurs, rambardes d’escaliers, etc. : tout ce qui est susceptible d’être touché par plusieurs personnes).
  • Un produit virucide en flacon pour les mains (gel hydroalcoolique).
  • Des lingettes virucides pour les équipements fragiles (téléphones, claviers et souris d’ordinateurs, etc.). Il est possible d’utiliser également un aérosol virucide, mais à la condition de pulvériser d’abord sur un chiffon doux à passer sur l’objet, le contact direct avec le produit pouvant causer des dommages.

Vous savez désormais quel désinfectant utiliser ! Bernard vous propose de choisir parmi toute une gamme de produits d’entretien adaptés à vos besoins.

© Bernard | 18 mois 2021

Ce contenu didactique vous est proposé à titre informatif et n'engage en rien la responsabilité de Bernard.